www.forum-405.com le Forum dédié à la 405

effets de la rupture Pop10

www.forum-405.com le Forum dédié à la 405

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Le forum aux 202906 messages!

Clause de non-responsabilité :
Les commentaires, avis, sites cités sont personnels et ne sont pas forcément ceux de l'équipe du forum qui en décline toute responsabilité.

    effets de la rupture

    avatar
    Invité
    Invité

    effets de la rupture Empty effets de la rupture

    Message par Invité le Mar 21 Juin 2005 - 22:58

    Certains d'entre vous sont-ils allés jusqu'à la rupture, j'ai pas osé perso, mais ça fait quoi sur le plan technique, j'ai quelques idées sur un limiteur de régime qui rentrerait en action tant que la temp moteur n'est pas nominale. Vos ressentis sur vos expériences passées. :salut:
    avatar
    Invité
    Invité

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par Invité le Mar 21 Juin 2005 - 23:02

    QUand j'ai eu mon mi16 ca m'arrivais quelques fois car je la connaissait pas encore très bien,une fois arriver au rupteur ce que tu ressent ,ben ca coupe l'accélération comme si tu tu perdai un peu de puissance,je sais pas si je me suis bien exprimé en tout cas c'est ce que je ressent,tu peux essayer avec ta voiture au moins une fois ca va pas la tuer. 😉
    avatar
    Invité
    Invité

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par Invité le Mar 21 Juin 2005 - 23:07

    oui ça coupe tant que tu releves pas le pied de l'accelerateur(je crois car je passe la vitesse sup fissa!)
    avatar
    Invité
    Invité

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par Invité le Mar 21 Juin 2005 - 23:29

    toophil a écrit:oui ça coupe tant que tu releves pas le pied de l'accelerateur(je crois car je passe la vitesse sup fissa!)
    Mème chose maintenant que je la connais bien .
    avatar
    Invité
    Invité

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par Invité le Mar 21 Juin 2005 - 23:39

    Salut

    le rupteur sert a te limiter le nombre de tours que va prendre ton moteur, en effet, au dela de cette limite, ton moteur ne tiendrait pas le coup, puis ta puissance max se situe en dessus de la rupture de toute facon,

    tu peux en effet aller jusqu'à la rupture une fois pour voir ce que ca fait, ton moteur ne risque rien, sauf si tu le fait à chaque passage de rapport bien evidement, la tu risque de fatiguer ton moteur inutilement!!!!

    en competition, suivant les prepas, tu peux decaller tu rupture car ta puissance max se situe plus tard que d'origine, donc ta zone d'utilisation est plus vaste, si ta rupture est à 7000 tours et que ta puissance max est a 5500, ca te laisse de la marge d'utilisation, par contre, si ta rupture reste a 7000 avec un moteur dont la puissance max va passer a 6700 avec la prepa, du coup, ta puissance max est trop proche de la R, donc on la decalle afin de pouvoir utiliser la puissance sur une plage plus vaste

    j'espère avooir été clair dans mes propos :?

    en gros, sur une voiture de serie, le rupteur set a sauvegarder ton moteur 😉

    voila ce qu'il faut retenir!!!!!


    ++Stephan'
    avatar
    Invité
    Invité

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par Invité le Mer 22 Juin 2005 - 0:33

    Techniquement il s ' agit de coupures d ' injection .

    Sur GTi 1L9 pour supprimer definitivement la rupture il suffit de virer une seule résistance du calculateur !

    Edit : allumage .


    Dernière édition par le Mer 22 Juin 2005 - 11:35, édité 1 fois
    avatar
    Invité
    Invité

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par Invité le Mer 22 Juin 2005 - 1:55

    techniquement c'est des coupures d'alumage .... les premier rupteur on existé sur des systeme a carbus (la 205 rally avais un rupteur en faite une sorte de doigt d'allumeur special avec ressort qui faisai rupteur)
    et apres avec l'injection sa devenai plus simple de faire un rupteur cligne
    pour les diesel on entre en regulation de gazole et on se bloque vers les 5000tours ......

    meme a vide au point mort (moteur chaud) tu peu monter ta voiture au rupteur sa ne casse rien mais ce n'est pas utile du tout .....
    (de toute facon c'est fait pour ne rien casser:))
    avatar
    Invité
    Invité

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par Invité le Mer 22 Juin 2005 - 9:44

    merci de vos réponses, mais le but ici est de mettre un relais en // avec le rupteur d'origine et de fermer ce relais si :
    -on dépasse 2500 trs
    -la temp nominale n'est pas atteinte.
    Par contre dès que la temp est nominale 85-90 °C on ouvre le relais et c'est le rupteur d'origine qui reprend la main si j'ose dire. Mon but à moi n'est pas d'aller au dela de la rupture d'origine et de dépasser les 5750 Tr/m préconisés mais de d'empêcher quiconque empruntant ma 405 (madame par exemple :queen: ) de dépasser 2500 tr/m tant que le moulin n'est pas chaud. Voilou c'est tout cheers
    :salut: [/list]
    avatar
    Invité
    Invité

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par Invité le Mer 22 Juin 2005 - 9:49

    en fait j'ai une cette idée parce que j'ai déjà développé une carte électronique qui permet de gérer le régime de ralenti en fonction de la temp moteur (voir le topic "fini les pépins de demarrage sur la phase 1") en injection faut-il préciser et donc ce ne serait pas bien compliqué de compléter le système par un second qui gère aussi la rupture en fonction de la temp moteur (faut juste piquer en plus l'info compte tours) :dwarf:
    :salut:
    savashié
    savashié


    Masculin Age : 54
    D'où viens-tu ? : sud Nièvre
    Ma 405 est une : une 2.0 Sti , voyons
    Date d'inscription : 29/09/2004

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par savashié le Mer 22 Juin 2005 - 9:59

    C'est une bonne idée, mais attention, il s'agit d'un bridage : c'est tout de même très dangereux. Je fais toujours extrêmement attention à froid, mais moi je connais mon auto et suis sur le bon rapport. Il faut quand même pouvoir en cas d'urgence dépasser ces 2500 tours, même si c'est anti mécanique. Ne serait ce qu'une fois.

    Il faut avoir un sacré sang froid si tu es en train de dépasser, par exemple, de ne pas appuyer en cas de pépin, et de penser à passer le rapport supérieur.


    _________________
    the 405 is still alive and roaring !
    ex : 405 STI pô cuir phase 2.
    En 16 pouces...
    06/1995 de 75000 à 224000 km (vendue au bout de 11 ans)

    Mercedes 230 e w210, 192500 km toujours vaillante
    (je l'aimeuh)
    et...
    polo V 1.0 75cv essence (oui, je sais... ) neuve de mai.
    plus une chiée de vieilles motos de la 125 rdx à  la XS 1100
    dont quelques unes qui roulent !
    nenel
    nenel
    Super Pilote
    Super Pilote

    D'où viens-tu ? : Toulouse
    Ma 405 est une : 23 ans
    Date d'inscription : 05/03/2005

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par nenel le Mer 22 Juin 2005 - 10:32

    Je dirais comme Savashié, ne pas tirer à froi sur un moteur, c'est important mais c'est pas non plus comme si il allait se désintegrer !

    La puissance moteur est quand même un élément de sécurité à pars entière. Le nombre de fois où j'ai démarré d'un stop et où je n'avais pas vu la voiture (pourtant c'était évident) qui se pointait affraid eh bien froid ou pas, faut que ça parte !!!

    C'est peut être là qu'une diode au tableau de bord trouverait son utilité, juste un petit rappel à l'ordre pour quand le ldr est froid et qu'on dépasse le régime critique, une fois le ldr à température, on ne peut pas envoyer la cavalcade de suite, mais il faut bien faire en sorte que la diode ne soit pas allumée en permanence sur autoroute par exemple :shock:


    Lionel
    nenel
    nenel
    Super Pilote
    Super Pilote

    D'où viens-tu ? : Toulouse
    Ma 405 est une : 23 ans
    Date d'inscription : 05/03/2005

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par nenel le Mer 22 Juin 2005 - 10:39

    Et puis sans vouloir remettre tes compétances en doutes, le jour où un imprévu se glisse dans ton installation, il y a toujours le risque de couper l'injection pour de bon, et de se retrouver en carafe dans une situation inconfortable.

    J'avoue être un adepte du "quand ça marche, on ne touche pas", donc je pense qu'un rappel à l'ordre par une simple diode serait plus prudent que d'agir directement sur le moteur.


    Lionel
    savashié
    savashié


    Masculin Age : 54
    D'où viens-tu ? : sud Nièvre
    Ma 405 est une : une 2.0 Sti , voyons
    Date d'inscription : 29/09/2004

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par savashié le Mer 22 Juin 2005 - 12:04

    moi, je mettrais un bip bip bip sonore, genre oubli des feux !! en relation avec la t° d'huile, on est perfectionniste ou on l'est pas !!

    Mais la coupure... risqué.


    _________________
    the 405 is still alive and roaring !
    ex : 405 STI pô cuir phase 2.
    En 16 pouces...
    06/1995 de 75000 à 224000 km (vendue au bout de 11 ans)

    Mercedes 230 e w210, 192500 km toujours vaillante
    (je l'aimeuh)
    et...
    polo V 1.0 75cv essence (oui, je sais... ) neuve de mai.
    plus une chiée de vieilles motos de la 125 rdx à  la XS 1100
    dont quelques unes qui roulent !
    GG
    GG


    Masculin Age : 57
    D'où viens-tu ? : Toulouse
    Ma 405 est une : 406 Break 2.2 16s
    Date d'inscription : 18/10/2004

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par GG le Mer 22 Juin 2005 - 13:22

    Bonjour,

    si les premiers systèmes coupaient simplement l'allumage, je crois que l'injection coupe aussi l'injection d'essence.

    A fortiori il vaut mieux ne pas envoyer d'essence non brulée dans un catalyseur ...

    GG


    _________________
    dscf5910.jpgAncien propriétaire d'un Break 405 SR - 1.9 L carbu (XU92C) - 7 CV - 91 - Clim  mx5_110.jpgp_201818.jpg
    Break 406 - 2.2 16s (EW12J4) - ST Pack Sport - 2001 - 236.000 km
    Mazda MX5 - NC FL RC - 1.8 MZR - 2010 - 76.500 km
    KTM 1190 Adventure (full) - 2013 - 33.500 km
    CANNONDALE Synapse - 2013
    avatar
    Invité
    Invité

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par Invité le Mer 22 Juin 2005 - 14:05

    Moi je vois difficile de changer le point de rupture d'un sisteme a injection electronique, car il s'agit d'une programmation interne. Le module reçoit l'info des RPM par le capteur de position de l'arbre a cames (ou du vilebrequin, j'en suis pas sur 😕 ), puis dans son logiciel interne, il y'a une donneé des RPM maximales que le moteur doit atteindre (a peu pres 7000 sur une SRI), quand cette valeur est depasseé, il coupe l'allumage, ou l'injection, selon le systeme... ou les deux choses!

    Alors pour changer le point de rupture, il faudrait passer par une reprogrammation du module. Je crois pas qu'il existe une broche qui serve a actionner la rupture exterieurement, car c'est pas une etat continu: quand le module active la rupture, le moteur descends de son regime, puis le module revient a l'etat normal, le moteur remonte dans son regime, et le module rentre en rupture a nouveau, et ainsi de suite, plusieurs fois par seconde.

    Donc, si le module reste en rupture de forme prolongé, le moteur, n'etant plus alimenté, laisse de faire force, comme si on coupait le contact, si la voiture roule et on a une vitesse enclencheé, le moteur tournera entrainé par l'inertie de la voiture mais sans faire de combustion (on aura alors seulement l'effet du frein moteur), si on debraye ou on est au point mort, il s'arretera de tourner.

    I dont want that Voila, c'est un peu long comme explication, mais je crois que c'est clair Rolling Eyes
    avatar
    Invité
    Invité

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par Invité le Mer 22 Juin 2005 - 14:17

    Une fois de plus je rejoins l'opinion de Savashié, la led au tableau est très bien mais elle impose une surveillance, le bip sonore tout aussi simple à mettre en oeuvre ne fait pas appel au même sens, donc plus intéressant. Maintenant c'est vrai aussi que l'étude du mode dégradé est à prendre en compte au cas ou on agirait sur le rupteur, de la même manière on peut s'interroger sur le cas d'un besoin inopiné de puissance même à froid .
    Enfin pour "405darkside", il ne s'agit pas de déplacer le point de rupture au niveau du calculateur mais d'aberrer le contact qui ramène l'info du point de rupture.
    avatar
    Invité
    Invité

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par Invité le Mer 22 Juin 2005 - 14:48

    Justement, le probleme c'est que cette info c'est pas un courant continu, mais les impulsions qui dependent de la vitesse de rotation du moteur, et qui sont en phase avec la position des pistons. Or, cette info est utiliseé pour commander l'ouverture des injecteurs ainsi que le point d'allumage qui est geré par le caculo. Si tu essayes de fausser cette info, l'allumage des bougies ne correspondra plus au PMS des pistons. Dans ces conditions, ton moteur risque pas de marcher...

    En plus, la cantité d'essence injecteé ne correspondra pas au besoins du moteur: si il tourne plus vite de ce que tu fait croire au calculo, il injectera moins d'essence qu'il ne faut, donc melange pauvre.
    avatar
    Invité
    Invité

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par Invité le Mer 22 Juin 2005 - 16:13

    Chez BMW, il y a une zone rouge adaptable. La voiture froide, la zone rouge est a 3000 trs et elle augmente petit à petit en fonction de la temp jusqu'à 8000 trs (je crois que c sur les Motorsport). C bien pour Madame et le rupteur reste à 8000 trs en cas d'urgence, ce qui est important quand même.

    Par contre je suis entièrement d'accord sur le fait qu'il faut laisser le moteur monter en température. C'est comme ça qu'on fait 400 000 km avec le même bloc.
    avatar
    Invité
    Invité

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par Invité le Mer 22 Juin 2005 - 16:41

    Plutôt que de faire un bip bip, bruyant, ou une LED, éblouissante, je propose de breveter un troisième système.

    Il utilise la capacité qu'ont l'oeil et le cerveau à estimer un angle.

    Par exemple, on pourrait imaginer une aiguille, fixe à sa base, et qui pencherait à gauche quand le moteur est froid, indiquant de ne pas trop accélérer, et qui pencherait à droite quand le moteur est chaud, signe qu'on peut y aller.

    En fait, ça serait une sorte de thermomètre à aiguille indiquant la température du moteur, quoi...

    Comment ça, ça existe déjà ? ...










    Oui, je sais, je sors... Arrow
    lol!
    savashié
    savashié


    Masculin Age : 54
    D'où viens-tu ? : sud Nièvre
    Ma 405 est une : une 2.0 Sti , voyons
    Date d'inscription : 29/09/2004

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par savashié le Mer 22 Juin 2005 - 17:53

    Je propose un autre système, c'est un plip qui fonctionne pas sous la commande d'un gracile doigt féminin... Mr. Green


    _________________
    the 405 is still alive and roaring !
    ex : 405 STI pô cuir phase 2.
    En 16 pouces...
    06/1995 de 75000 à 224000 km (vendue au bout de 11 ans)

    Mercedes 230 e w210, 192500 km toujours vaillante
    (je l'aimeuh)
    et...
    polo V 1.0 75cv essence (oui, je sais... ) neuve de mai.
    plus une chiée de vieilles motos de la 125 rdx à  la XS 1100
    dont quelques unes qui roulent !
    avatar
    Invité
    Invité

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par Invité le Mer 22 Juin 2005 - 18:56

    merci à tous et particulièrement à essve
    j'apprécie beaucoup ton humour, car tu sais ramener les choses à leur juste valeur un peu comme pour les cornichons à l'acide chloridrique, ça m'a fait vraiment beaucoup rire Laughing Laughing , et tu poses le question de l'utilité des gadgets dérivés, mais bon on a le droit de se faire plaisir aussi, non ce que je retiens comme élement fondateur de cette réflexion, c'est que la mise en // d'une relais sur le rupteur (pas celui de la tête) peu être dangeureuse pour l'action qu'elle peut engendrer, notamment dans le cas d'un mode dégradé, je suis trop bien placé en tant qu'électronicien pour savoir ce que c'est qu'un ABS qui tombe en panne en mode roue libre (ford mondéo) ou une couroie de pompe à vide qui se détend(plus de frein ni de direction assistée) sans indication autre que le voyant de batterie (corsa) qui s'allume, la gestion des modes dégradés en automobile ne relève pas du programme Ariane. Donc effectivement ça va être un bip pendant qq secondes au passage à la temp nominale et pas d'action sur le rupteur.
    :salut:
    savashié
    savashié


    Masculin Age : 54
    D'où viens-tu ? : sud Nièvre
    Ma 405 est une : une 2.0 Sti , voyons
    Date d'inscription : 29/09/2004

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par savashié le Mer 22 Juin 2005 - 23:12

    En plus du bip, tu peux faire sortir une photo de Savashié, la fourchette à la main, dans une trappe escamotable sur le tableau de bord : ça calme ! Mr. Green


    _________________
    the 405 is still alive and roaring !
    ex : 405 STI pô cuir phase 2.
    En 16 pouces...
    06/1995 de 75000 à 224000 km (vendue au bout de 11 ans)

    Mercedes 230 e w210, 192500 km toujours vaillante
    (je l'aimeuh)
    et...
    polo V 1.0 75cv essence (oui, je sais... ) neuve de mai.
    plus une chiée de vieilles motos de la 125 rdx à  la XS 1100
    dont quelques unes qui roulent !
    avatar
    Invité
    Invité

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par Invité le Jeu 23 Juin 2005 - 0:47

    le mieux est comme vous dites de pas tirer a froid comme un sauvage, pour ma part tant que jai pas le ldr et la t° d'huile convenable je roule pepere 3000 - 3500 tout en montant legerement les tours..
    stef
    avatar
    Invité
    Invité

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par Invité le Jeu 23 Juin 2005 - 9:50

    oui mais va faire comprendre ça à :queen: de passer les rapports à 2000 2500 tr/m tant que t<85°C 😢 😢 des fois elle me fait 1ere à froid à 3000 tr/min affraid donc pas happy happy
    avatar
    Invité
    Invité

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par Invité le Jeu 23 Juin 2005 - 14:30

    Moi je dois faire 1ere a 3000 tours juste apres sortir de mon garage car je dois attaquer une rue avec forte pente, limité a 20 Km/h, et pas question de passer la deuxieme a 1500 tours avec le starter: noyage du moteur assuré. Je crois qu'il faut pas etre si maniaque: a 3000 tours, ça va, a 5000, non! Puis si tu t'inquietes tellement pour ton moteur a froid, fais comme moi: mets y de l'huile synthetique 5W-50, protection assureé des le demarrage! Et si tu est encore plus maniaque, 0W-40, meme niveau de protection moteur froid ou moteur chaud!
    avatar
    Invité
    Invité

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par Invité le Jeu 23 Juin 2005 - 22:08

    j'suis pas maniaque c'est juste que ça m'énerve de passer un rapport à 3000 trs/m quand c'est pas justifié rambo rambo
    avatar
    Invité
    Invité

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par Invité le Jeu 23 Juin 2005 - 22:09

    j'suis pas maniaque c'est juste que ça m'énerve de passer un rapport à 3000 trs/m quand c'est pas justifié rambo rambo
    avatar
    Invité
    Invité

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par Invité le Jeu 23 Juin 2005 - 22:11

    du reste j'suis passé à du 100 % synthese pour la voiture de madame à cause de ça Rolling Eyes
    savashié
    savashié


    Masculin Age : 54
    D'où viens-tu ? : sud Nièvre
    Ma 405 est une : une 2.0 Sti , voyons
    Date d'inscription : 29/09/2004

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par savashié le Jeu 23 Juin 2005 - 23:01

    Ma méthode : faire acheter à madame une 'oiture qui monte à 12 litres aux cent si tu conduis pas avé la plume sur l'accélérateur.

    Deux remarques : ma femme ne tire pas à froid sur son moteur.

    Une fille que je connaissais démarrait son Audi 100 2.2 de 1990 à 4000/5000 tours en faisant cirrrrrrrrrrrrer à mort l'embrayage : quand ils ont vendu cette Audi à 290000 km, l'embrayage était encore bon, le moteur aussi... rambo


    _________________
    the 405 is still alive and roaring !
    ex : 405 STI pô cuir phase 2.
    En 16 pouces...
    06/1995 de 75000 à 224000 km (vendue au bout de 11 ans)

    Mercedes 230 e w210, 192500 km toujours vaillante
    (je l'aimeuh)
    et...
    polo V 1.0 75cv essence (oui, je sais... ) neuve de mai.
    plus une chiée de vieilles motos de la 125 rdx à  la XS 1100
    dont quelques unes qui roulent !
    martichel
    martichel
    Apprenti
    Apprenti

    Masculin Age : 39
    D'où viens-tu ? : de niort dans les deux sèvres 79
    Ma 405 est une : gr 1.6 de 89, 2 mi16
    Date d'inscription : 08/02/2010

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par martichel le Sam 16 Juil 2011 - 19:59

    si le couple moteur et a 3000 trs /min c'est justifié
    martichel
    martichel
    Apprenti
    Apprenti

    Masculin Age : 39
    D'où viens-tu ? : de niort dans les deux sèvres 79
    Ma 405 est une : gr 1.6 de 89, 2 mi16
    Date d'inscription : 08/02/2010

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par martichel le Mar 19 Juil 2011 - 22:10

    ma 405 gr 1.6l je dépassai la zone rouge du compte tour et ça continuait a monter sachant que la zone rouge s'arrete a 8000trs/min, maintenant j'ai mis un limiteur de regime a 7000trs

    Contenu sponsorisé

    effets de la rupture Empty Re: effets de la rupture

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 25 Oct 2020 - 8:30