www.forum-405.com le Forum dédié à la 405


Le forum aux 194434 messages!

Clause de non-responsabilité :
Les commentaires, avis, sites cités sont personnels et ne sont pas forcément ceux de l'équipe du forum qui en décline toute responsabilité.

    [Tuto] Tarrage/Sur-tarrage des injecteurs pour 405 diesel

    Partagez
    avatar
    florent333


    Masculin Age : 28
    D'où viens-tu ? : Bordeaux mais habite dans le 74 !
    Ma 405 est une : GLD break phase 1
    Date d'inscription : 15/12/2009

    [Tuto] Tarrage/Sur-tarrage des injecteurs pour 405 diesel

    Message par florent333 le Ven 31 Aoû 2012 - 14:05

    Bon je vais me lancer dans la réalisation de ce petit tuto qui sera mon premier ici. A noter qu'il y a 2 qualités de photos et de vidéos dans ce sujet : je n'avais pas toujours mon appareil photos sous la main... Par ailleurs n'hésitez pas à me dire si vous faites mieux certaines choses, je mettrai à jour la tuto afin que dès la première lecture on ait toutes les informations.


    Son but ?

    Fournir une aide notamment sur un plan visuel grâce aux photos et vidéos à toutes personnes voulant vérifier le tarage d'origine de ses injecteurs ou les sur-tarer pour une utilisation à l'huile de friture, ce qui est mon cas.


    Pourquoi le faire ?

    • Premièrement arrivé un certain kilométrage, on n'a rien a y perdre que de faire la vérif. J'avais 344 000 kms au moment de la manip et leur nettoyage était déjà suffisant comme raison pour les démonter. Vérifier la valeur du tarage est une bonne chose, même si les miens n'avaient pas bougé depuis la sortie de l'usine (sans jamais avoir vu le jour). C'est pourtant recommander de le faire bien avant car ça peut bouger !!!


    • Ensuite si la voiture "broute" quand vous mettez le pied dedans, que vous avez du mal à démarrer, qu'elle a perdu du couple ou que vous perdez du gasoil sur la culasse par l'embase du porte-injecteur, il est temps de les faire passer sur le billard !!!



    Le matos :

    • l'outillage classique du bricoleur : clés plates au minimum de 10 et 17 mm, c'est tout comme taille !!! Un gros tournevis plat pour défaire les serflex.


    • La douille de 27 réf D27A chez Facom, ou une clé en tube de 27. Sans ça pas la peine d'essayer, vous allez bousiller vos porte injecteurs...


    • Un pied à coulisse de qualité


    • Bien sur la pompe à tarer avec les bons raccords qui vont bien et un étau pour la manipulation


    • Et facultativement une clé dynamométrique pour le remontage



    Quelques infos sur le tarage des injecteurs d'origine (avec la coopération des membres du forum sur certains points ):

    • Moteur XUD9A Pompe Bosch : 130 à 135 bar

    • Moteur XUD9A Pompe Lucas RotoDiesel : 115 +/- 5 bar

    • Moteur XUD7TE Pompe Bosch : 130 à 135 bar

    • Moteur XUD7TE Pompe Lucas RotoDiesel : 130 +/- 5 bar

    • Moteur XUD9TE, uniquement en pompe Bosch : 175 bar





    Aller c'est pas tout, mais je sens chez vous l'envie de mettre les mains dedans, alors on va commencer happy


    1-Faire de la place au dessus de la culasse

    Pour ça on sort le répartiteur d'air. 4 vis de 10 sur le collecteur et 2 vis de 10 sur des pattes métalliques à l'avant de la culasse. On aura au préalable déconnecté le raccord entre la boite à air et le répartiteur (un serflex) et sorti le reniflard d'huile qui est juste emboité.

    Dès qu'on a sorti le répartiteur, on bouche immédiatement les entrées des conduits d'admission du collecteur avec du sopalin, afin d'éviter toute chute accidentelle de matériel ou saleté dedans (sinon c'est directement les soupapes...).

    Au passage on nettoie la culasse afin d'avoir un environnement de travail assez propre pour la suite.


    2-On sort les porte-injecteurs

    Bon maintenant il faut déconnecter tous les tuyaux de retour de gasoil des injecteurs. Si vous avez prévu de les changer, ce qui est recommandé, allez-y franchement pour les sortir. Si malgré tout vous voulez les garder et qu'ils ne veulent pas sortir tout seul, vérifiez qu'ils ne sont pas coincés entre l'emmanchement métallique sur le porte injecteur et ce dernier. Si tel est le cas, vous pouvez tordre légèrement cet emmanchement en faisant levier avec un tournevis.

    Déconnectez le tuyau qui va de la goulotte de remplissage d'huile au couvre culasse, il gène pour la suite.


    Ensuite vous dévissez les 4 tuyaux d'alimentation coté porte injecteur, idem coté pompe à injection, et on les sort. Ils sont appairés donc vous les sortez par 2, et pour éviter de les inverser au remontage rangez les de manière à vous y retrouver (chose impossible ils ont une forme propre à eux mêmes, mais des fois on cherche à mettre une vis trop grosse dans un trou trop petit, et on perd 5 min inutilement Mr. Green ).

    Voilà maintenant on va sortir les bestiaux de la culasse. On prend sa belle clé en tube de 27 ou mieux la douille spécifique, et la on fait comme moi on se dit que l'outil ne va pas car on arrive pas à l'enfoncer entièrement sur le porte injecteur. Ben en fait c'est juste les emmanchements métalliques des tuyaux de retour qui sont parfois trop tordus vers l'extérieur et du coup gênent la clé. Du coup avec une pince multiprise, on les tord gentiment vers l'intérieur (oui oui, les mêmes que vous avez peut-être déjà tordu dans l'autre sens pour sortir vos tuyaux de retour 0111 ) et la miracle, la clé passe !!!


    Vous prenez de quoi faire un bon bras de levier, une cinquantaine de centimètre, et vous pouvez les dévisser de la culasse.

    Personnellement je les ai tous numéroté en fonction de leur position sur la culasse, c'est assez important pour la suite.

    Maintenant retirons les anciens joints qu'on va changer. Avec un tournevis plat on arrive à les attraper plus ou moins facilement, dans tous les cas on ne peut pas les faire tomber dans la culasse, voilà une boulette d'écartée... Il y a un joint cuivre et un joint pare-flamme dans chaque trou d'injecteur.

    Le joint cuivre :


    Voilà vous pouvez amener les porte-injecteurs sur la table d'opération, maintenant on attaque le cœur du sujet !


    3-Vérifier le tarage actuel

    On va les passer une première fois à la pompe à tarer, histoire de voir ce qu'ils ont encore dans le ventre. Pour cela voici le topo d'utilisation d'une pompe à tarer.

    Bon on commence forcément par brancher le porte-injecteur au raccord de la pompe.


    On se trouve une gamelle assez grande qui permettra de voir la forme du jet, et une bouteille d'eau qui nous permettra de la scotcher sur le porte-injecteur afin d'avoir les mains libres et de pouvoir lire en sécurité la valeur affichée sur le manomètre.

    On commence par analyser la forme du jet. Pour cela on a la grande gamelle dans une main pour éviter de pulvériser du gasoil partout, et le levier de la pompe pour envoyer le gasoil. On fait gaffe de ne pas avoir le jet de l'injecteur en direction des doigts, une bonne centaine de bar, ça coupe !!! On actionne le levier assez rapidement au début afin d'amorcer la canalisation, et dès qu'on sent que le levier se durcit un peu, on ralentit car ça veut dire qu'on est en train de faire monter le pression dans l'injecteur. Jusqu'à que ça s'ouvre et que ça pulvérise.
    Il faut donc que le jet soit uniforme et pulvérisé de manière assez fine. De plus vous devez entendre très clairement un bruit de ronflement, signe du bon état de l'injecteur.

    En gros voilà en vidéo ce que vous ne devez pas avoir : un jet divisé en plusieurs partie et aucun bruit de fonctionnement.


    Donc vous vérifiez ça sur votre injecteur, une fois fait vous notez le résultat de l'analyse visuelle et sonore.

    Tant qu'il est branché sur la pompe, on va maintenant lui scotcher la bouteille d'eau sur le museau afin de voir à quelle pression il ouvre. La j'ai trouvé plusieurs écoles concernant la méthode pour lire la pression d'ouverture : pomper très rapidement et le faire ouvrir plusieurs fois en essayant de lire la pression en même temps sur le mano (pas facile), ou alors comme j'ai fait (et que j'ai retrouvé dans une explication sur le net), on pompe assez rapidement jusqu'à sentir de la résistance, et à partir de la on y va tout doucement, les yeux rivés sur la manomètre, et on regarde quand ça ouvre. On recommence plusieurs fois histoire d'être bien sur. On note la pression d'ouverture sur un papier avec le numéro de l'injecteur (très important).

    En vidéo ce que ça donne :


    On note plusieurs choses. Déjà on entend que je galère à pomper et à filmer (on dirait que je suis aux chiottes avec les bruits que je fais Laughing ). Bon plus intéressant, on entend clairement le ronflement de l'injecteur, cet espèce de craquement qui a lieu lorsqu'il s'ouvre. J'ai pris la vidéo après les avoir déjà ouvert et modifié le tarage, c'est pour ça que je suis à plus des 130 bar d'origine de ma voiture.

    On fait ça pour les 4 injecteurs toujours en notant bien leur pression d'ouverture, laqualité du jet et la présence d'un ronflement.


    4-Nettoyage des injecteurs

    Quelques conseils simples à retenir. Travailler sur une surface propre, n'ouvrir qu'un seul porte-injecteur à la fois, ne pas utiliser de papier ponce ou de cutter sur l'aiguille de l'injecteur, ni dans l'injecteur.

    Pour l'ouvrir rien de très compliqué. On bloque le porte injecteur la tête en bas dans un étau, en faisant en sorte que les mors prennent sur les 2 méplats, et armé d'une clé plate de 27 ou de votre douille que vous voulez rentabiliser, vous ouvrez le porte injecteur, enfin plutôt vous commencer à le dévisser dans l'étau et vous finissez au dessus de l'établi afin d'éviter de faire tomber des morceaux au moment ou il s'ouvre.


    La vous repérez l'ordre des pièces (sinon c'est pas grave, j'ai de belles photos Cool ) et vous nettoyez tout ça avec du gasoil et du sopalin. Attention, la rondelle de tarage d'origine reste souvent collé au fond de la partie supérieure du porte injecteur, et la c'est un peu galère pour la sortir (et il le faut, vous verrez pourquoi après, perso j'ai réussi avec une petite tige métallique coudée sur 1mm au bout pour la crocheter).
    Me concernant il s'agissait surtout de l'extérieur du nez de l'injecteur qui était sale, dedans c'était bien propre mais j'ai quand même essuyé toutes les pièces et passé un coup de souflette dessus chacune et dans les canalisations de certaines.
    Donc pour en revenir au nez de l'injecteur, j'ai fait ça avec le coté vert d'une éponge, et quand vraiment c'était trop tenace, j'ai gratté délicatement avec un cutter (à faire avec l'aiguille de déposée, je me demande si elle ne dépasse pas légèrement de l'injecteur en quel cas il ne faut surtout pas l'abimer !!!). En gros la précaution à prendre, c'est de ne surtout pas toucher la portée de l'aiguille sur l'injecteur, mais comme elle est coté intérieur, ça laisse un peu plus de liberté quant à la méthode de nettoyage.

    Voilà la différence entre un ensemble propre après nettoyage et l'autre crado :


    NB : le nez est légèrement creusé, signe d'une certaine usure, mais le diéséliste que je suis allé voir m'a dit que ce n'était pas bien grave.

    Je recommande de passer à la suite puis vous reviendrez à ce niveau pour faire les autres injecteurs une fois que vous aurez fini le premier.


    5-Calcul des rondelles à rajouter

    Bon à ce stade la vous avez toutes les pièces de votre porte-injecteur propres sur l'établi. On va s'intéresser à la rondelle de tarage qu'il y avait au dessus du ressort.
    Vous récupérez cette rondelle et vous mesurez son épaisseur au pied à coulisse.


    Dans mon cas ou mes injecteurs sont à 130 bar d'origine, j'avais entre 1.30mm et 1.45mm d'épaisseur pour mes 4 rondelles alors que tous les injecteurs étaient à 130 bar vérifiés à la pompe. Ça s'explique par des ressorts aux raideurs légèrement différentes à la fabrication compensées en faisant varier l'épaisseur de la rondelle.

    Alors la plusieurs choses que je vais lister :

    • Soyez toujours très bien ordonné, un seul porte-injecteur de démonté à la fois, histoire de pas mélanger les pièces et de perdre les relevés de tarage réalisés précédemment. Vous démontez un porte-injecteur, vous le nettoyez, et vous le remontez en vissant juste à la main pour passer au suivant. Idem pour le calcul des épaisseurs de rondelles.


    • Écrivez à coté de la valeur de tarage que vous avez relevé pour votre injecteur l'épaisseur de cette rondelle.


    • Il faut savoir que 0.1mm = 10 bar. Quel que soit le tarage auquel vous voulez amener votre injecteur, vous calculez l'épaisseur des rondelles à rajouter comme suit : (Tarage désiré - Tarage mesuré) x 0.01 = Épaisseur de la rondelle à rajouter.


    • Aller acheter vos rondelles chez un diéséliste, ça vous coutera beaucoup moins cher. Surtout que Peugeot ne vend que des rondelles "épaisses" (jusqu'à 1.98mm de mémoire) qui remplaceront celles d'origine y compris, alors qu'un diéséliste peut vous fournir des rondelles allant en général jusqu'à 0.25mm (soit une augmentation de 25 bar) et à rajouter en plus de celle d'origine. Prenez au passage le tuyau de retour (50-60 cm de nécessaire) et le bouchon pour le dernier injecteur, ça coute pas grand chose.
      Dans mon cas ou je voulais sur-tarer de 50 bar, j'ai pris plusieurs rondelles de 0.2 , 0.25 et 0.10 mm afin d'avoir ce qu'il me fallait, même si dans l'absolu, 2 de 0.25mm correspondaient bien à une augmentation de 50 bar du tarage. Rondelles + tuyau + bouchon, j'en ai eu pour moins de 10€. Prenez chez lui les rondelles en cuivre et les joints pare-flamme, ça sera encore une fois moins cher que chez Peugeot...


    • Si vous appelez le diéséliste avant ou même le jour ou vous allez y aller, il vous demandera certainement le diamètre extérieure des rondelles qu'il y a d'origine. Je vous donne ce que j'ai mesuré sur ma voiture, je pense que toutes les injections Bosch sont pareilles. Dext = 11.4 mm, je vous donne même le diamètre intérieure, on ne sait jamais, dans tous les cas les rondelles que vous devez acheter doivent avoir un trou pas plus petit que celui d'origine qui vaut donc Dint = 3.15 mm.


    • Le diéséliste m'a recommandé de ne pas empiller plus de 2 rondelles, tenez en compte au moment de l'achat de ces dernières.





    Voilà maintenant vous avez les rondelles en votre possession, peut être même votre tuyau de retour, vos joints et le bouchon !



    6-Remontage des injecteurs et vérification de la nouvelle valeur de tarage

    Bon tout est propre, vous avez vos nouvelles rondelles en plus de celle d'origine, on attaque le remontage. Rien de compliqué, voici une photo qui résume l'ordre des pièces :


    Encore un conseil du diéséliste, mettre les nouvelles rondelles au dessus de celle d'origine (on les voit sur la photo, la nouvelle est à droite de celle d'origine).

    Voilà l'ordre que j'ai suivi pour tout remonter, un enchainement de photos vaut mieux qu'un long discours...




















    Et maintenant, si on possède une clé dynamométrique, on referme le porte-injecteur au couple de 8 daN.m toujours en le maintenant dans l'étau.


    Vous faites de même pour les 3 autres porte-injecteur.


    7-Remontage des porte-injecteurs dans la culasse

    On part du principe que vous avez tout nettoyé.

    Vous vous munissez d'un joint pare-flamme et d'un joint en cuivre. Le joint pare-flamme a un sens, il se pose comme sur la photo ci-dessous :


    Pour mettre ce joint pare-flamme c'est un peu galère, perso je l'ai laissé tombé dans le trou et avec un tournevis je l'ai remis dans le bon sens.

    Vous mettez ensuite le joint en cuivre et vous revisser le porte-injecteur à la position correspondante au repérage que vous aviez fait.

    Si vous avez le matos, c'est à dire clé dynamométrique et la douille, il existe un couple de serrage sur la culasse : 9 daN.m.

    Je n'avais pas la douille donc j'ai fait ça au feeling 0111

    Vous faites donc les 4 comme ça :



    Vous coupez vos tuyaux de retour et vous les mettez en place avec le nouveau bouchon d'injecteur sur celui tout à droite (face à la voiture).


    La vous pouvez remettre les canalisations d'alimentation des injecteurs.

    A gauche :


    A droite :


    Ensuite vous remontez le tuyau de vapeur d'huile sur le couvre culasse, le répartiteur d'air et vous rebranchez tous les tuyaux qui allaient dessus.




    Maintenant il est temps de redémarrer le monstre. Au début ça prend un peu de temps car il faut ré-amorcer tout le circuit en aval de la pompe à injection.

    Puis ça démarre cheers !!!

    avatar
    mimijean
    Membre d'Or
    Membre d'Or

    Masculin Age : 56
    D'où viens-tu ? : neuvilly (59)
    Ma 405 est une : gld
    Date d'inscription : 11/05/2011

    Re: [Tuto] Tarrage/Sur-tarrage des injecteurs pour 405 diesel

    Message par mimijean le Ven 31 Aoû 2012 - 15:04

    :thumright:

    J'étais au boulot, tout à l'heure, et juste le temps de survoler ...

    C'est super, tout y est !

    Juste un petit conseil que je te demande : je compte tarer mes injecteurs, et continuer à rouler à 50%, environ, donc tarer vers les 160... qu'en penses tu ?


    Dernière édition par mimijean le Ven 31 Aoû 2012 - 23:45, édité 1 fois (Raison : compléments ...)
    avatar
    florent333


    Masculin Age : 28
    D'où viens-tu ? : Bordeaux mais habite dans le 74 !
    Ma 405 est une : GLD break phase 1
    Date d'inscription : 15/12/2009

    Re: [Tuto] Tarrage/Sur-tarrage des injecteurs pour 405 diesel

    Message par florent333 le Mar 9 Oct 2012 - 18:49

    Merde je viens juste de voir que tu avais édité ton message et que tu me posais une question du coup bounce

    Le chercheur qui bosse la dessus depuis des dizaines d'années et qui était mon maitre de stage(Gilles Vaitilingom, suffit de taper son nom sur le net et de voir que c'est loin d'être un amateur...) m'avait dit que je pouvait les mettre à 180 bar sans problèmes (on a la même configuration moteur/PI).

    C'est sur que ça tire un peu plus dans la pompe à injection mais :
    - c'est costaud,
    - je compte monter dès mon retour en France une pompe de pré-gavage qui soulagera bien la PI.

    Donc pourquoi pas les monter "juste" à 160 bar si tu ne comptes pas rajouter de pompe en amont. Regarde un peu sur Oliomobile ce que les possesseurs de XUD9A ont adopté comme réglage aussi, ça te donnera une idée de ce que tu peux faire avec la tienne.
    avatar
    youns94
    Apprenti Pilote
    Apprenti Pilote

    Masculin Age : 26
    D'où viens-tu ? : vitry
    Ma 405 est une : Signature 1.9TD
    Date d'inscription : 29/09/2009

    Re: [Tuto] Tarrage/Sur-tarrage des injecteurs pour 405 diesel

    Message par youns94 le Jeu 18 Oct 2012 - 20:29

    Excellent topic!! Bien détaillé avec de super photos!
    avatar
    metra83
    Apprenti
    Apprenti

    Masculin D'où viens-tu ? : Nantes
    Ma 405 est une : 205 Dt
    Date d'inscription : 01/01/2014

    Re: [Tuto] Tarrage/Sur-tarrage des injecteurs pour 405 diesel

    Message par metra83 le Mer 1 Jan 2014 - 23:35

    Super tuto

    Si on refait ses injecteurs, mais qu'on ne peut pas vérifier la pression des injecteurs, peut on mettre directement une rondelle correspondant à la pression désirée ? (Genre 2.1mm pour 210b, par exemple)
    avatar
    florent333


    Masculin Age : 28
    D'où viens-tu ? : Bordeaux mais habite dans le 74 !
    Ma 405 est une : GLD break phase 1
    Date d'inscription : 15/12/2009

    Re: [Tuto] Tarrage/Sur-tarrage des injecteurs pour 405 diesel

    Message par florent333 le Jeu 2 Jan 2014 - 9:34

    Salut,

    J'ai vu ton projet. Je ne pense pas qu'augmenter la pression de tarage des injecteurs t'apporte grand chose en terme de performances si tu ne roules qu'au gasoil.

    Pour répondre quand même à ta question, il est préférable de les passer à la pompe à tarer avant de rajouter des rondelles même si théoriquement ils sont tous à la même pression.

    Déjà un nettoyage assez fin des injecteurs peut redonner un peu de souplesse au moteur.


    _________________
    Subaru Forester 2.0 XT 177ch de 2003 Roule au Bioéthanol !

    405 break GLD phase 1 de 1992, 430 000 kms dont quelques uns à la friture... Dépanne mon frère en ce moment :-)

    504 Pickup Dangel California de 1987, 2.5D, boite 5.
    avatar
    metra83
    Apprenti
    Apprenti

    Masculin D'où viens-tu ? : Nantes
    Ma 405 est une : 205 Dt
    Date d'inscription : 01/01/2014

    Re: [Tuto] Tarrage/Sur-tarrage des injecteurs pour 405 diesel

    Message par metra83 le Jeu 2 Jan 2014 - 11:36

    Merci de la réponse

    Le truc c'est que je vais pas tourner à la pression d'origine, et dans un second temps je vais passer en 2.1 8s avec turbo de safrane, donc 170cc ce sera quand meme trop léger je pense

    Je vais garder les injecteurs du 1.8, ça me permettra de faire quelque chose de bien sans avoir a immobiliser la voiture cligne
    avatar
    msneob
    Routard
    Routard

    Masculin Age : 21
    D'où viens-tu ? : 83440
    Ma 405 est une : 405 STDT XUD9TE 1993
    Date d'inscription : 20/10/2014

    Re: [Tuto] Tarrage/Sur-tarrage des injecteurs pour 405 diesel

    Message par msneob le Dim 26 Oct 2014 - 22:23

    Merci pour le tuto cligne

    Petit déterrage, si ça peut en aider, j'ai trouvé un truc pas mal pour nettoyer sans avoir a gratter, le belgom alu:

    Le résultat est très propre, et c'est fait en 30sec. J'ai utilisé un chiffon en coton épais a plat sur la table.



    D'ailleurs, il en reste un peu dans le logement d'aiguille, que je vais m'empresser de nettoyer cligne
    avatar
    florent333


    Masculin Age : 28
    D'où viens-tu ? : Bordeaux mais habite dans le 74 !
    Ma 405 est une : GLD break phase 1
    Date d'inscription : 15/12/2009

    Re: [Tuto] Tarrage/Sur-tarrage des injecteurs pour 405 diesel

    Message par florent333 le Lun 27 Oct 2014 - 8:38

    Merci pour le conseil, je vais re nettoyer les miens dans peu de temps je pense, ça ne fera pas de mal à titine !


    _________________
    Subaru Forester 2.0 XT 177ch de 2003 Roule au Bioéthanol !

    405 break GLD phase 1 de 1992, 430 000 kms dont quelques uns à la friture... Dépanne mon frère en ce moment :-)

    504 Pickup Dangel California de 1987, 2.5D, boite 5.
    avatar
    msneob
    Routard
    Routard

    Masculin Age : 21
    D'où viens-tu ? : 83440
    Ma 405 est une : 405 STDT XUD9TE 1993
    Date d'inscription : 20/10/2014

    Re: [Tuto] Tarrage/Sur-tarrage des injecteurs pour 405 diesel

    Message par msneob le Lun 27 Oct 2014 - 14:55

    Du coup j'ai fait les 4 comme ça, vraiment nickel. Pour ceux là, me reste à les tarer, je les ai eus en plus de la bagnole donc je sais pas vraiment ce qu'ils valent...

    En tout cas c'est dingue la quantité d'amas qui se forment là dedans, je ne sais pas si c'est parce qu'ils ne servaient pas, mais y'en avait.

    avatar
    LOZ
    Membre
    Membre

    Masculin D'où viens-tu ? : Tarn 81
    Ma 405 est une : 1.9 td 92ch Signatur
    Date d'inscription : 26/09/2016

    Re: [Tuto] Tarrage/Sur-tarrage des injecteurs pour 405 diesel

    Message par LOZ le Sam 8 Oct 2016 - 21:15

    Salut, juste une petite précision, en sur tarant les injecteurs, la pompe met plus de temps à atteindre la pression d'ouverture, donc, si on pinaille, il faut donner un peu d'avance à l'injection.
    En roulant à l'huile raison de plus Very Happy .

    Sinon trés bon tuto, je pense le faire sur ma 205.
    avatar
    florent333


    Masculin Age : 28
    D'où viens-tu ? : Bordeaux mais habite dans le 74 !
    Ma 405 est une : GLD break phase 1
    Date d'inscription : 15/12/2009

    Re: [Tuto] Tarrage/Sur-tarrage des injecteurs pour 405 diesel

    Message par florent333 le Lun 10 Oct 2016 - 12:01

    Salut,

    Justement quand on roule à l'huile, si tu injectes un peu plus tard c'est pas pus mal, les gazes seront plus comprimés dans le cylindre et la température y sera donc plus élevée, ce qui favorisera l'inflammation de l'huile.


    _________________
    Subaru Forester 2.0 XT 177ch de 2003 Roule au Bioéthanol !

    405 break GLD phase 1 de 1992, 430 000 kms dont quelques uns à la friture... Dépanne mon frère en ce moment :-)

    504 Pickup Dangel California de 1987, 2.5D, boite 5.
    avatar
    LOZ
    Membre
    Membre

    Masculin D'où viens-tu ? : Tarn 81
    Ma 405 est une : 1.9 td 92ch Signatur
    Date d'inscription : 26/09/2016

    Re: [Tuto] Tarrage/Sur-tarrage des injecteurs pour 405 diesel

    Message par LOZ le Ven 16 Juin 2017 - 16:16

    Oui, mais comme l'huile met plus de temps que le gasoil à s'enflammer, si en plus tu retarde l'avance à l'injection, la combustion se termine dans l'échappement, avec fumées et rendement pas top.
    En injectant plus tot, on perd un peu en T°C mais ça laisse le temps à l'huile de brûler complètement.
    Puis avec la chaleur que dégage un XUD, je me fais pas de soucis pour la T°C Very Happy .

    Contenu sponsorisé

    Re: [Tuto] Tarrage/Sur-tarrage des injecteurs pour 405 diesel

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 24 Juin 2017 - 7:27